Goûter… un roman? Oui, c’est possible avec Carnet d’autre part!

Goûter, sentir, entendre, toucher – bref, expérimenter avec mes cinq sens – l’histoire d’un livre? J’embarque! C’est exactement ce que propose l’entreprise québécoise Carnet d’autre part avec ses boîtes de lecture «immersive».

Le concept est simple : on choisit un roman parmi la sélection, puis on le reçoit dans une boîte remplie de petits cadeaux secrets, que l’on découvre au fil de notre lecture. Voici ce que j’en ai pensé (spoiler alert: j’ai vraiment aimé)*.

L’expérience

Pour mon «voyage littéraire», j’ai choisi le roman Chimie 501 de l’auteure québécoise Josée De Angelis. J’avoue, j’ai eu de la difficulté à choisir parmi les titres, parce que plusieurs m’intéressaient : Leslie & Coco de Marie Demers, J’ai un nom de Chanel Miller, Onze minutes de Paulo Coelho… La liste ne comporte que six romans pour l’instant (un nouveau livre s’ajoute chaque deux mois), mais les genres sont variés pour plaire aux différents profils de lecteurs.trices.

La boîte contient un livre, un emballage en papier journal, un sac en papier brun sur lequel est écrit "page 373" et un carnet.
En plus du roman, la boîte contient de nombreux items à expérimenter pour agrémenter la lecture.

Dans la boîte, tout est bien identifié. Chaque paquet-cadeau est marqué d’un numéro de page et d’un petit symbole, qui nous indique s’il s’agit d’un item à goûter, à sentir, à écouter (etc.). Lorsqu’on croise un symbole au fil des pages, on doit ouvrir le paquet qui lui correspond. Son contenu est directement relié à l’histoire.

Par exemple, si l’un des personnages boit un thé à la menthe, c’est probablement un sachet de thé à la menthe qu’on découvrira dans la boîte. (Je ne brûle aucun punch ici, je viens d’inventer cet exemple dans ma tête).

Quelles étaient les surprises dans la boîte Chimie 501?

Ben là! Je ne vous gâcherai pas tout le plaisir de les découvrir… Mais je peux vous donner un aperçu des entreprises en vedette:

  • GoGo Quinoa
  • La boutique AhPis
  • La Brûlerie des Cantons
  • La boutique Etsy WaxPacks
Lorsqu’on croise un symbole au fil des pages (comme un nez ou une langue), on doit ouvre le paquet correspondant.

Le livre

Chimie 501 est une fiction jeunesse parue en 2019 aux Éditions Les Malins. Il s’agit d’un roman d’amour LGBTQ+ touchant, drôle et réconfortant, mettant en vedette Max et Nic, deux adolescents qui se rencontrent dans leur cours de… chimie (le titre donnait pas mal d’indices sur ce coup-là!). Au fil des jours, une «chimie» se développera entre eux.

«Max ne veut qu’une seule chose pour sa dernière année de secondaire : passer inaperçu et ne pas faire de vagues. Mais l’arrivée d’un nouvel élève aussi beau que sympathique et dont la seule présence lui donne des papillons vient tout chambouler. Si Nic a accepté de suivre sa mère à Montréal et d’y finir son secondaire 5, c’est dans le seul but d’oublier Jennifer et sa peine d’amour. Il n’avait aucune intention de tomber dans un tourbillon de sentiments confus… pour un gars.»

Résumé de Chimie 501, de Josée De Angelis (quatrième de couverture)
Le roman Chimie 501, de Josée de Angelis, est paru en 2019 aux Éditions Les Malins.

Si vous avez aimé visionner (ou lire!) la série Heartstopper, vous aimerez assurément ce roman, puisque j’y ai vu plusieurs similitudes. Au-delà d’une histoire d’amour, c’est aussi une histoire d’amitiés et de quête de soi.

L’auteure brosse un portrait authentique de l’adolescence, tant par le langage utilisé par les personnages (très collé au langage parlé) que par l’environnement dans lequel ils évoluent : les partys où circulent de la drogue et de l’alcool, les premières expériences sexuelles, la découverte de son identité, etc.

Comme la narration alterne d’un chapitre à l’autre entre la voix de Max et celle de Nic, on peut suivre leur relation à travers les réflexions de chacun. Pendant que Max a peur de se faire briser le coeur, Nic essaie de démêler ce qu’il ressent et de comprendre son attirance envers Max, lui qui n’avait jamais encore éprouvé de sentiments amoureux pour un garçon.

Le verdict

J’ai adoré! Quelle BELLE idée de concept! Lire un livre permet toujours de se plonger dans un autre univers, mais en ajoutant différentes expériences tout au long du roman, c’est comme si on y était.

Noël approche (!!!) et ces boîtes se glisseront très bien sous le sapin. À mon avis, celle de Chimie 501 est un excellent cadeau à offrir à un jeune qui, peut-être, est moins porté à lire habituellement. Non seulement ce roman est captivant et se lit facilement, mais l’ajout des petites surprises au fil des pages permet de garder l’attention du lecteur d’un bout à l’autre du livre : on veut savoir ce qui nous attend dans les prochains paquets-cadeaux.

Les boîtes sont un peu dispendieuses (les prix varient d’un roman à l’autre, entre 40$ et 65$), mais l’expérience est intéressante et vaut la peine. Et malgré tout, les prix ne sont pas exagérés pour les produits qu’on y retrouve (même si j’en aurais pris encore plus!).

Alors, quel roman choisirez-vous pour votre «lecture immersive»?

*Cet article n’est pas commandité par Carnet d’autre part.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :